Navigation – Plan du site
2014

Mouvements d’une écriture : la poésie « bilangue » de Presque-Songes et Traduit de la nuit, de Jean-Joseph Rabearivelo

Thèse de doctorat soutenue le 8 décembre 2006, à l’Université Paris 13-Villetaneuse, devant un jury présidé par le Prof. Narivelo Rajaonarimanana (INALCO). Co-directeurs de thèse : Prof. Xavier Garnier (Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle) et Liliane Ramarosoa (Université d’Antananarivo, Madagascar)
Movements of a writing : poetry « bilangue » of Presque-Songes et Traduit de la nuit, of Jean-Joseph Rabearivelo
Référence(s) :

Mouvements d’une écriture : la poésie « bilangue » de Presque-Songes et Traduit de la nuit, de Jean-Joseph Rabearivelo

Claire Riffard

Cette étude tente de saisir le mouvement de création à l’œuvre dans deux recueils poétiques du poète malgache Jean-Joseph Rabearivelo, Presque-Songes et Traduit de la nuit, qui ont chacun été composés en deux langues : en français et en malgache. Dans un premier temps, l’analyse convoque le contexte de l’écriture, pour mieux comprendre l’inscription du poète dans ou contre les pratiques poétiques de son temps et son attitude complexe face à ses deux langues d’écriture. Puis dans une deuxième partie sont analysés les documents génétiques (manuscrit des deux recueils, tapuscrit de Presque-Songes, éditions originales) qui permettent de suivre « à la trace » le mouvement de conception d’une poésie originale, puisqu’entièrement écrite en deux langues, dans la conjonction de deux langues. Enfin, dans une troisième partie, l’analyse propose une ébauche de poétique de cette écriture bilingue tout à fait spécifique, que l’on appellera provisoirement « bilangue », et qui se caractérise par sa dynamique de mise en relation de deux langues et de deux univers.

  • Logo Institut des textes et Manuscrits modernes (ITEM)
  • Logo Centre national de la recherche scientifique
  • Logo École normale supérieure
  • Logo Labex TransferS
  • Les cahiers de Revues.org