Navigation – Plan du site
2015

Cahier Dakar-Djibouti. Griaule, Leiris, Lifchitz, Lutten, Mouchet, Roux, Schaeffner

Édition critique annotée et coordonnée par Eric Jolly et Marianne Lemaire
Claire Riffard
Référence(s) :

Cahier Dakar-Djibouti. Griaule, Leiris, Lifchitz, Lutten, Mouchet, Roux, Schaeffner
Édition critique annotée et coordonnée par Eric Jolly et Marianne Lemaire
Éditions Les Cahiers, 2015, 1408 pages, 40€.
ISBN : 978-2-9534806-8-9

Texte intégral

1L’objet est somptueux, le contenu ne l’est pas moins. Il s’agit de faire ici l’éloge d’un travail scientifique et éditorial de premier ordre.
Les éditions Les Cahiers, qui éditent à intervalles réguliers les Cahiers Leiris (trois numéros parus), les Cahiers Bataille (deux numéros), les Cahiers Laure et les Cahiers Artaud, ont entrepris de consacrer dans le prolongement de leur travail sur l’œuvre de Michel Leiris un volume à la mission ethnographique et linguistique Dakar-Djibouti (mai 1931 – février 1933) dont il fut l’un des sept membres.

2A l’origine de cet immense chantier, un constat : « Exceptionnelle par son ampleur et son retentissement, cette expédition collective a suscité de nombreuses études, mais la plupart ont laissé dans l’ombre la variété des écrits scientifiques et littéraires produits par ses membres. »
Combler cette lacune a demandé des années de travail à l’équipe scientifique (Julien Bondaz, Claire Bosc-Tiessé, Marie Gautheron, Brice Gérard, Jean Jamin, Makeda Ketcham, Cécile Van Den Avenne, Anaïs Wion), coordonnée par Eric Jolly et Marianne Lemaire. Les membres de la mission Dajkar-Djibouti ont en effet rédigé soixante-dix-sept textes, « souvent méconnus, parfois inédits : études ethnographiques ou ethnomusicologiques, notes linguistiques, communiqués de presse, rapports, récits de voyage, instructions méthodologiques, questionnaires ou conférences radiophoniques »…

3L’introduction générale, très précisément documentée, rappelle le contexte intellectuel et politique dans lequel prend place la mission Dakar-Djibouti, puis dresse un portrait des protagonistes, documents iconographiques à l’appui. Un usage abondant mais toujours efficace et élégant des ressources proposées par les archives (extraits de presse, photographies, reproductions de couvertures d’ouvrage ou encarts publicitaires) rend très vivante, presque colorée, l’évocation des préparatifs de l’aventure.

4Le préambule signé par les coordinateurs assume un choix méthodologique qui tranche avec les principes de l’ITEM, puisque la correspondance, les documents de travail, les papiers en cours de rédaction et les rapports ou notes internes sont exclus de la publication. Néanmoins, figurent en annexe certains courts extraits de documents d’archive, « tous encadrés et jamais annotés de manière à les dissocier des autres textes présentés quand à eux dans leur intégralité » (p. 68). On regrettera que ces documents parfois essentiels ne figurent pas au sommaire de l’ouvrage. En dépit de ce parti pris restrictif, mais aisément compréhensible au vu de la masse textuelle potentiellement concernée, la place de l’archive - voire du manuscrit - est centrale dans ce travail. Comme le notent les coordinateurs, « mis en regard et comparés aux notes de terrain, ces soixante-dix-sept articles ou conférences éclairent le parcours, les strates d’écriture et les stratégies discursives de leurs auteurs » (p.12).

5L’un des grands attraits de cet ouvrage réside en effet dans l’analyse des différences, voire des distorsions, entre les discours tenus par les sept savants avant, pendant et à la suite de la mission. « Si les publications des membres de Dakar-Djibouti éclairent leurs parcours ou les rapports à l’écriture, elles permettent aussi de mesurer l’écart éventuel entre les discours justificatifs tenus avant le départ et les résultats ou les points de vue présentés au retour » (p. 65). On présume que l’analyse détaillée des notes de travail permettrait d’approfondir également la question des discours pour soi/pour autrui. Les coordinateurs ne négligeant aucun des enjeux de cette étude, ils relèvent par ailleurs que l’épopée scientifique du Dakar-Djibouti rend visible d’une part le passage d’une science sous tutelle naturaliste à une science plus ouverte, une « science de la culture » (p. 26), d’autre part le lien complexe entre littérature et ethnologie (p. 44).

6Rapportée aux travaux de l’ITEM, cette publication ne peut que nous inciter à réfléchir sur notre propre pratique scientifique au sein de l’équipe « manuscrit francophone ». Nous nous sommes par exemple fixés pour tache de cartographier les fonds d’archives littéraires d’Afrique et de la Caraïbe, tenant sur le sujet un discours dont rien ne garantit qu’il ne puisse jamais être taxé de naïveté, de complaisance ou même de néo-colonialisme. L’analyse menée dans ce Cahier Dakar-Djibouti permet de pointer une nette évolution dans l’approche scientifique des membres de la mission, « entre les convictions exprimées au départ et celle qui s’expriment au retour, notamment l’importance croissante des portraits ou des biographies d’individus singuliers, à l’opposé d’une vision purement holiste de l’Afrique » (p. 66). La question du « sauvetage » des manuscrits africains, avec ce qu’elle sous-entend de démarche surplombante ou missionnaire, devrait probablement être posée dans des termes autres, qui restent à formuler mais que la lecture de cette somme devrait nous aider à penser.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Claire Riffard, « Cahier Dakar-Djibouti. Griaule, Leiris, Lifchitz, Lutten, Mouchet, Roux, Schaeffner », Continents manuscrits [En ligne], Comptes-rendus de parutions, mis en ligne le 15 octobre 2015, consulté le 28 mars 2017. URL : http://coma.revues.org/587

Haut de page

Auteur

Claire Riffard

Ingénieure de recherche, responsable de l’équipe « manuscrit francophone », ITEM

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Continents manuscrits – Génétique des textes littéraires – Afrique, Caraîbe, dispora   est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Institut des textes et Manuscrits modernes (ITEM)
  • Logo Centre national de la recherche scientifique
  • Logo École normale supérieure
  • Logo Labex TransferS
  • Les cahiers de Revues.org